L'âme de l'acteur n'est pas un vain mot. [...] Car plus encore que de sa sensibilité, c'est de l'âme du comédien dont l'oeuvre a besoin. Jean Vilar